Les Conseils À Suivre Pour Un Premier Investissement Locatif

Publié le 15/09/2021
 
 

 

 
 
Vous souhaitez miser sur la pierre et investir dans l’immobilier pour commencer à construire un patrimoine et sécuriser votre avenir ? Choix du bien et de l’emplacement, précautions à prendre… découvrez les conseils à suivre pour réussir votre premier investissement.  

LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVANT D'INVESTIR DANS L'IMMOBILIER

Investir dans l’immobilier doit être fait avec prudence pour éviter toutes déconvenues (vacance locative, faible rentabilité…). Avant toute chose, il est essentiel de dresser un bilan patrimonial, en faisant le point sur vos moyens financiers et les aides dont vous pouvez bénéficier, et de définir l’objectif de votre investissement locatif. Pour connaître votre capacité d’emprunt et déterminer l’enveloppe globale de votre projet d’investissement, prenez rendez-vous avez plusieurs établissements bancaires. Votre budget sera déterminé selon la somme que vous pourrez placer, chaque mois, dans votre placement immobilier. Il est conseillé de conserver de la trésorerie afin de pouvoir prendre en charge les travaux éventuels et continuer à rembourser votre emprunt en cas de vacance locative.

INVESTISSEMENT LOCATIF : COMMENT CHOISIR LE BON LOGEMENT ?

Pour que votre investissement locatif soit réussi, le choix du bon emplacement est primordial. Mieux vaut miser sur un quartier dynamique, à proximité des commerces, des transports et des établissement scolaires. C’est la garantie que votre logement sera facile à louer et à revendre. Attention également à la taxe foncière, qui peut varier sensiblement d’une ville à l’autre. La surface du logement est également un critère important. Les petites surfaces (studios et T1) sont souvent accessibles financièrement et offrent une belle rentabilité locative puisque le loyer au mètre carré est plus élevé que pour les grands logements. Toutefois, le turn-over y est plus important que dans les logements plus spacieux car ils sont principalement occupés par les étudiants et jeunes actifs. Les remises en état du logement entre deux locataires sont également plus fréquentes. 

FAUT-IL PRIVILÉGIER LA LOCATION VIDE OU LA LOCATION MEUBLÉE ?

Pour louer votre bien, vous avez le choix entre la location meublée et la location vide. Cette dernière est davantage prisée par des locataires qui prévoient une installation pérenne. Les changements de locataires et les frais de remise en état du logement sont donc moins importants. En revanche, la location meublée offre de nombreux avantages, notamment au niveau fiscal. En effet, les loyers sont imposés dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En tant que propriétaire, vous avez le choix entre le régime forfaitaire, avec lequel vous n’êtes imposé que sur la moitié de vos recettes locatives, et le régime réel qui permet de déduire les charges et les amortissements de vos recettes locatives. Enfin, précisons également que dans le cadre d’une location meublée, la durée préavis du propriétaire est de seulement 3 mois avant la fin du bail contre 6 mois pour une location vide.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous